top of page

CIGARE

Comment bien l'allumer

Contrairement à ce que beaucoup pensent, un cigare ne s'allume pas à la bouche, en aspirant de l'air pour faire rentrer la flamme dans la tripe. C'est ce que nous avait expliqué Mourade Hendor, le "cigar advisor" de la fabuleuse cave House of Grauer de Genève, dans le numéro 22 de Followed. Si vous faîtes cela, vous allez avoir une cendre trop grande, trop profonde, qui va vous gâcher la fin de votre vitole. Mieux vaut allumer son cigare en le tenant d'une main, avec un chalumeau torche de l'autre, en gardant la flamme à au moins deux centimètres des feuilles et en faisant des mouvements circulaires. Ainsi, vous n'allez brûler qu'une partie des feuilles et vous garantir une excellente combustion. 

Un conseil de plus : pensez à "sucer" le bout de votre cigare avant de l'allumer, pour humidifier la cape et éviter de la carboniser en allumant la tripe. 

Enfin, sachez que vous pouvez souffler sur la braise du cigare, une fois allumé, pour vérifier que toute la tripe est incandescente. Vous pouvez aussi agiter votre cigare pour l'alimenter en air frais et vérifier la combustion. Si elle n'est pas parfaite, si la totalité de la tripe n'est pas rose, vous devrez encore jouer du chalumeau durant quelques secondes. 

CIGARE1

CUISINE

Pour ne plus souffrir des oignons crus

Qui n'a pas un jour décidé de se passer d'oignons crus dans une de ses préparations pour ne pas avoir à souffrir à la digestion ? Tout le monde ou presque. Pourtant, il existe une astuce pour rendre cet ingrédient facile à digérer, sans en modifier le goût. C'est le chef italien basé à Monaco Antonio Salvatore, rencontré lors d'un sujet pour le numéro 23 de Followed, qui nous l'avait expliqué. Il suffit de faire tremper quelques minutes ces oignons crus dans de l'eau glacée, dans un saladier rempli d'eau et de glaçons par exemple, et de les sécher... avant de les incorporer à votre plat. Essayez, vous serez surpris de ne plus avoir de problèmes de digestion.

SPIRITUEUX

Sentir le whisky

Si vous voulez vous faire une idée assez précise d'un whisky, vous avez deux solutions. En boire un peu, ou le sentir. Mieux, sentir l'orge du whisky, comme nous l'avait conseillé Jan Beckers, lors de visites de distilleries en Écosse, dans le numéro 4 de Followed. Pour cela, mettez votre paume sur le goulot, renversez la bouteille pour avoir du jus sur la paume. Ensuite, frottez vous les mains l'une contre l'autre, agitez les pour faire s'évaporer l'alcool et mettez vos deux mains l'une contre l'autre avant de venir les sentir, le nez entre les pouces. Vous aurez l'odeur du l'orge du whisky, pure, magnifique. Enfin, recommencez avec un autre whisky. Vous verrez, les différences sont étonnantes.

verre
whisky

Faire une bonne sauce végétale

Le chef doublement étoilé Nicolas Beaumann, de la Maison Rostang à Paris, nous a expliqué, dans le numéro 41 de Followed, comment réussir une sauce végétale, à base de ratatouille. Après avoir réalisé votre ratatouille, faites la compoter au four pendant deux heures, puis passer la dans un linge pour en récupérer le jus. Ensuite, il ne reste plus qu'à la réduire en casserole, doucement, jusqu'à, obtenir la sauce parfumée qui ira avec viandes et poissons.

bottom of page